Salut mes lilas de France et d’ailleurs ! 🙋‍♂️

Lorsque j’ai lancé mon site, j’avais très peu de visiteurs mais j’ai eu la chance d’avoir le soutien d’Isabelle qui dès le début a partagé mes publications. 🥰

Isabelle est une professionnelle de la parentalité, elle a plusieurs cordes à son arc et ne s’arrête pas à enseignante ! Organisatrice du salon de la parentalité « Parent’housiastes » l’événement incontournable en Auvergne Rhône Alpes, elle m’avait fait l’honneur de m’y convier, Isabelle continue les projets avec une application « Autour des parents » qui sera encore une réussite j’en suis sûr ! 👍

Je vous laisse maintenant découvrir l’interview de « La slasheuse en parentalité » qui vous dévoile de superbes astuces 😉

C’est avec grand plaisir que je me prête à ce questionnaire auquel Brice me soumet en toute bienveillance ! Je connais Brice depuis 2 ans via les réseaux sociaux. Ses publications quotidiennes d’activités à mener en famille m’ont beaucoup plu par leur originalité, leur facilité de mise en place et leur diversité. Très impliquée dans la parentalité je n’hésite donc pas à partager les temps de connivence qu’il propose avec ma communauté.

Isabelle, peux-tu te présenter pour les parents qui ne te connaissent pas encore ?

Je suis Isabelle Pierce et je suis consultante en parentalité. Bon, en réalité je suis slasheuse… ou multi-casquettes… mais toutes mes activités suivent le même fil rouge : la parentalité, le bien être des parents, l’harmonie familiale… Je suis donc enseignante dans le privé hors contrat en maternelle, consultante en parentalité, organisatrice du salon de la parentalité Parent’housiastes et co-fondatrice de l’application Autour des Parents. Cette application est pour l’instant en test sur les départements de la Savoie et la Haute Savoie. C’est une application gratuite, locale, éthique pensée pour les parents et futurs parents. Elle informe, met en relation avec un réseau de professionnels bienveillant et ouvre les porte d’une communauté de parents.

Comme je le disais en introduction, tu nous donnes l’impression que tu iras toujours plus loin ! Alors, comment as-tu commencé dans le domaine de la parentalité ?

La relation à l’enfant a toujours été au cœur de mes préoccupations et devenir consultante en parentalité s’est imposé à moi un peu comme une évidence car j’étais de plus en plus souvent sollicitée par les parents d’élèves pour des problèmes de comportement, de relations tendues, de dysharmonie familiale. Donc je me suis formée, j’ai obtenu plusieurs certifications, j’ai écrit un livre, fait des conférences et aujourd’hui on me consulte en présentiel ou en distanciel d’un peu partout en France et même à l’étranger : aux Etats Unis, au Canada ou en Belgique.

« j’étais de plus en plus souvent sollicitée par les parents d’élèves pour des problèmes de comportement, de relations tendues, de dysharmonie familiale . »

Isabelle nous montre le lien important entre les familles et les enseignants, comme je le ressens dans l’animation. Les parents sont demandeurs d’astuces et d’aides auprès des professionnels qui côtoient leur enfant. A en voir la réussite d’Isabelle consultante en parentalité, cela montre que les parents s’impliquent dans l’éducation de leur enfant, bravo ! 😉

En tant que consultante en parentalité, quels conseils donnerais-tu concernant l’utilisation des écrans pour les enfants?

Tout d’abord je ne suis pas contre les écrans. Ils font partie de notre vie. Il faut donc apprendre à nos enfants à en tirer le meilleur parti en s’en servant intelligemment et en toute sécurité. Donc la 1ère règle que je propose aux parents est celle préconisée par Serge Tisseron des 3-6-9-12 : pas d’écran avant 3 ans, pas de console de jeux avant 6 ans, pas d’Internet avant 9 ans, et Internet accompagné jusqu’à l’entrée en collège, et enfin Internet seul à partir de 12 ans, avec prudence. C’est une règle nécessaire mais pas suffisante. Il faut donc cadrer par d’autres règles claires et écrites (pas d’écrans avant les devoirs, pas d’écrans à table…). Ensuite, il faut accompagner les écrans à tout âge pour apprendre à s’en servir, et à s’en passer ! Il faut donc garder en tête et découvrir tout ce que les écrans peuvent apporter aux enfants, accompagner l’usage et encourager l’autorégulation…par l’exemplarité ! C’est pourquoi la petite astuce que je préconise c’est la drop box familiale : la boite où toute la famille stocke son portable à partir d’une heure définie 19h, 20h…et aussi je propose une fois par mois de faire une diète des écrans, une journée pendant laquelle tout le monde joue le jeu et où on redécouvre des jeux et du partage !

Quelle est l’activité que vous partagez en famille ?

Mes enfants sont grands maintenant, mais on adorait les chasses au trésor ou les jeux de pistes avec des énigmes. D’ailleurs, cette marotte des énigmes nous est restée car à Noël afin de découvrir qui nous a fait un cadeau, on procède par énigme et tout est permis : charades, mots codés, anagrammes complexes… autant vous dire que ça prend du temps, surtout que nous sommes souvent nombreux !

    Les conseils d’Isabelle sont précieux pour tous les parents qui se poseraient des questions sur le sujet des écrans. J’avais abordé le sujet lors d’un article, je partage l’avis d’Isabelle, il ne s’agit pas de couper tous les écrans mais de les utiliser de manière réfléchie et d’accompagner nos enfants avec ces appareils qui partagent nos vies. 📺

    Quel était ton jeu ou activité préféré lorsque tu étais jeune ?

    J’adorais jouer ! J’étais assez solitaire avec une imagination débordante ! Mon jeu préféré : m’installer au volant de la voiture familiale et j’imaginais que je partais en voyage… mais ça durait des heures ! Dans ma tête, je voyais vraiment les paysages ! Autrement j’aimais beaucoup construire des cabanes, jouer au scrabble avec ma maman et aux cartes et aux dames avec mon grand-père qui me faisait rire car il trichait souvent !

    Quels sont les jeux préférés de tes enfants ?

    Scrabble, Monopoly, Rummikub et Trivial Poursuit étaient des valeurs sûres chez nous. Je suis contente, car j’ai transmis le goût du jeu à mes 2 enfants qui sont de jeunes adultes maintenant, alors même si les écrans sont inclus dans leurs jeux ils s’adonnent à des soirées jeux de société ou escape game avec leurs amis.

    Nous voyons avec le recul d’Isabelle que jouer avec ses enfants est bénéfique sur le long terme, le mot partage prend tout son sens et nous voyons bien que toute la famille se laisse prendre au jeu comme leur idée mise en place pour Noël !🤩

    Pour conclure cette interview remplie d’astuces, je voulais remercier Isabelle. Dans un premier temps, pour avoir accepté d’être interviewée mais également pour le soutien qu’elle m’apporte dans le développement de mon site depuis les premières publications !

    Je ne sais pas où s’arrêtera Isabelle dans ses projets, j’ai hâte de voir ses prochaines réussites ! Je continuerais de la suivre et si vous êtes des parents, je vous conseille de faire de même car Isabelle pourrait bien vous faire découvrir de nouvelles méthodes pour l’éducation et le bien-être de votre enfant !

    Amusez-vous bien et à bientôt mes lilas de France et d’ailleurs ! 😘

     

    Les liens importants de l'article

    Si vous souhaitez poser des questions à une coach parental au top, voici le lien du site d’Isabelle ! Allons-y ➡️

    Ensuite, pour ceux qui serait intéressé par l’événement « Parenthousiastes », voici le lien ! Allons-y ➡️

    Et enfin si vous avez envie de soutenir le beau projet de la création de l’application d’Isabelle, voici le lien ! Allons-y ➡️ 

    %d blogueurs aiment cette page :