Jour 353 : Journée de l’aide humanitaire

Salut mes litchis de Los Angeles ! 🤗
   
Nous célébrons aujourd’hui la journée de l’aide humanitaire ! 👏🤝
  
Cette année, un hommage est rendu aux femmes travaillant en situation de crise dans le monde ! 🥰

Les p’tits coups de pouce.

« Les voyages forment la jeunesse », une phrase culte, nous apprenons tellement de nos expériences vécues lors de voyages. Certains voyages nous frappent de plein fouet et nous avons une envie de faire bouger les choses, mais une fois rentré à la maison nous avons nos vies qui nous ramènent dans la routine habituelle et nous passons donc à autres choses. Parfois, nous avons des lueurs de motivation, nous décidons de faire un don ou une action pour soutenir les aides humanitaires, puis finalement nous sommes noyés par toutes ces informations, quelle association choisir, combien de temps cela va me prendre… Finalement, notre enfant vient nous solliciter et nous décidons de revenir dessus une prochaine fois à un moment plus propice pour nous concentrer.
    
Il faut savoir que chaque jour les travailleurs humanitaires aident et soutiennent des millions de personnes dans le monde. Cette journée est l’occasion de leur rendre hommage et de les soutenir à notre tour pour le courage dont ils font preuve face au danger, les actions qu’ils impulsent pour améliorer les conditions de vie de ville et pays, les efforts chaque jour pour continuer et ne pas lâcher… Cette année la journée met en avant les femmes de l’humanitaire, celles qui travaillent dans des situations difficiles, qui ne cherchent aucune reconnaissance, juste d’avoir la volonté d’aider et faire bouger les choses. Il est important que nous les soutenions, qu’elles puissent bénéficier d’une sécurité et d’une protection pour leur permettre de continuer leur mission de la meilleure des façons !
    
Je vous avoue que je ne connaissais pas la cause du choix de cette date, c’est en référence à l’attentat du 19 août 2003 contre le siège des Nations Unies à Bagdad, en Irak, qui a causé la mort de 22 personnes. Parmi ces 22 personnes se trouvaient des acteurs de l’aide humanitaire, cette date a été choisi pour que ce jour ne soit pas oublié et surtout pour montrer que ces travailleurs qui ont la conviction de faire bouger le monde et les inégalités, n’ont pas des conditions de travail optimales, ils le savent mais continuent d’agir.
   
Certes, un tel sujet est délicat, surtout lorsque nous souhaitons en parler à notre enfant, mais à partir de la primaire, certains professeurs abordent le sujet et les parents doivent en discuter avec leur enfant pour que très tôt ce sujet devienne important et surtout pas un sujet sensible.
   
Alors pour aborder le sujet sans choquer son enfant, trouvez des mots simples, parlez des conditions de vie des familles qui n’ont pas la même chance que nous d’avoir de l’eau potable ou pas assez de nourritures, ne rentrez pas dans le trash en parlant de drame. Puis demandez à votre enfant s’il aimerait aider ces familles et proposez-lui de le faire ensemble. Si la tâche est trop grande pour lui et qu’il ne se sent pas, attendez encore quelques années. Cela est conseillé à partir de 9 ans car l’enfant se dirige vers la fin de la primaire mais de toute façon rien que d’avoir abordé le sujet plantera une petite graine dans son cerveau et lorsque votre enfant se sentira prêt il reviendra vers vous.
    
Expliquez également à votre enfant qu’il existe différents moyens d’aider ces familles: faire un don d’une somme d’argent ou d’une peluche, faire un dessin et l’envoyer, donner de son temps en aidant une action à se mettre en place ou encore juste en parler avec les copains et copines qui, eux aussi, peuvent être une aide préscieuse.
    
Vous pouvez aussi trouver un site d’une association ou d’une action qui vous tient à cœur avec votre enfant et les appeler ensemble pour leur demander ce que vous pourriez faire avec votre enfant pour les aider. Pour votre enfant, cela aura un énorme impact et surtout vous aurez des professionnels qui vous donneront d’excellents conseils pour les soutenir.
   
Cette journée est un moyen d’attirer l’attention sur les besoins humanitaires dans le monde et le fait d’en parler est déjà une belle première étape car il est important d’expliquer et mettre en avant toutes les belles initiatives qui sont prises aux quatre coins du monde pour que chacun puisse avoir une vie meilleure. Alors parlons-en à nos enfants qui seront les acteurs de demain et agissons avec eux pour leur montrer que tout est possible même à notre petite échelle. 
   
Avez-vous déjà abordé ce sujet avec votre enfant ? 🤔
    
Je vous souhaite une belle journée et à demain mes litchis de Los Angeles ! 😘
%d blogueurs aiment cette page :