Jour 318 : Jacques a dit

 Salut mes tortues de Turin ! 🐢🤗
   
Aujourd’hui nous allons dépoussiérer un classique ! 😁
   
Le très connu jeu du « Jacques a dit » ! 😜

Les p’tits coups de pouce.

Dans le défi 365 jours, j’étais obligé de vous parler de ce jeu qui a traversé les époques, je ne sais pas depuis quelle année il existe, mais ce qui est sur c’est que plusieurs générations ont joué à ce jeu ! Donc aujourd’hui je vous propose de refaire quelques parties de ce célèbre « Jaques a dit » avec en plus quelques astuces et variantes !
    
Commençons par les règles du jeu, vous devez choisir un maître du jeu qui aura le rôle de Jacques et les autres participants se placeront devant lui. Ensuite Jacques devra dire la phrase suivante : « Jacques a dit … » et finira par une action à effectuer, comme  » Jacques à dit levez les bras » . Les joueurs devront donc effectuer l’action demandée par Jacques jusqu’à qu’il décide de donner une nouvelle action à réaliser. C’est aussi simple que ça, mais le jeu devient intéressant lorsque Jacques enchaîne les phrases, les joueurs réalisent les actions à la suite et cela fait place à des situations parfois très drôles ! Vous pouvez changer de maître du jeu quand vous le désirez pour varier les actions car chaque joueur aura des idées d’actions différentes.
   
Passons aux pièges pour plus de fun ! Jacques doit toujours prononcer la phrase avant d’annoncer l’action, si « Jacques à dit » n’est pas prononcé et qu’il annonce juste l’action « levez les bras », il ne faut pas réaliser l’action, ceux qui auront levé les bras auront perdu ! Dans l’enchaînement des actions, le fait de dire juste l’action peut embrouiller les participants et vous aurez toujours au moins deux participants qui se tromperont et réaliseront l’action. Vous pouvez aussi répéter deux fois « a dit », en prononçant « Jacques a dit a dit » les joueurs pourraient n’y voir que du feu, pourtant c’est un piège, donc si les joueurs réalisent l’action, c’est perdu ! Vous pouvez trouver d’autres pièges pour que les participants se trompent mais placez les à bon escient car trop de pièges devient lassant.
  
Bien sûr le jeu de « Jacques a dit » connaît également des variantes, je vais donc vous en proposer 3 !
  
La première consiste à faire des éliminations, dès qu’un joueur se trompe, il est éliminé, le dernier joueur à ne pas s’être trompé devient à sont tour Jacques et une nouvelle partie commence.
   
La deuxième variante consiste à mémoriser l’action ou la position annoncée par Jacques tant qu’il ne vous demande pas de l’annuler. Exemple : Jacques a dit lever les bras, tous les joueurs lèvent les bras et gardent les bras en l’air tant que Jacques ne demande pas de les baisser, il enchaîne avec une autre action « Jaques a dit mettez-vous debout sur une jambe », les joueurs doivent donc avoir les bras levés et se tiennent sur une jambe. On mémorise toutes les actions et on garde la position tant que Jacques ne vous demande pas de changer.
   
Et la troisième est beaucoup plus dynamique et il faut être très réactif, le Jacques change à chaque tour, Jacques annonce une action puis désigne un joueur qui vient vite prendre sa place pour donner l’action suivante !
 
Notre fameux « Jacques a dit » est un classique dans les cours de récréation et en faire quelques parties avec son enfant pourrait lui donner envie d’y jouer avec ses copains. Le jeu devient plus drôle à partir de 5 joueurs et n’a pas de limite donc vous pouvez y jouer avec tout un groupe d’enfants ou avec toute la famille. Un jeu que vous pouvez lancer dans beaucoup de situations et même en intérieur si la météo vous bloque à la maison.
   
Connaissez-vous des variantes de ce jeu ? 🤔
  
Amusez-vous bien et à demain mes tortues de Turin ! 🐢😘
%d blogueurs aiment cette page :