Jour 32 : Concours de grimaces

Salut mes faucons du Cameroun ! 🤗

Aujourd’hui, vous sortez les billes et vous montrez à votre enfant comme vous êtes doués ! C’est comme le vélo, ça revient vite ! 😜

Partager ce moment pour échanger et comparer, avec votre enfant, les règles du jeu d’hier et d’aujourd’hui ! 😊

Les p’tits coups de pouce.

Nos chères petites billes existent depuis des décennies voir des siècles selon certains historiens mais avec des utilités différentes. Ah les souvenirs de la cour de récréation, avec les joies lorsque nous gagnons des billes ou en contrepartie de la tristesse à la perte d’une d’entre elles. Les sacs remplis de billes nous allions à l’école, c’était notre trésor et nous partions chaque jour avec l’objectif d’en gagner des nouvelles !

Elles traversent les époques malgré toutes les techniques et les jouets qui existent. Pendant des périodes, c’est silence radio suite à un drame dans une école. Alors, les billes s’éloignent des cours de récréations pendant un moment et puis elles reviennent encore plus fort avec un énorme engouement ! Elles disparaissent le temps de mettre en avant le danger potentiel qu’elles représentent jusqu’à ce que les adultes fassent marche arrière en mettant en avant que c’est un objet qui propose des jeux calmes pour leur enfant. Et puis lorsque les enfants sont bien surveillés, il n’y a pas de risque…

Parlons un peu d’elles pour se remémorer ce jeu qui nous fascinait tant et ne pas avoir l’air dépassé lorsque vous aborderez le sujet avec votre enfant. Les billes ont différentes tailles. Allons-y crescendo : la classique (16 mm), ensuite nous avons le calot (25 mm), puis le boulard (35 mm) et enfin le mammouth (50 mm). C’était l’ordre à mon époque mais visiblement il y a de nos jours des nouvelles catégories… Par exemple, le mammouth s’appelle maintenant le maxi-boulard ! Selon les pays les noms varient bien évidemment.

Au-delà de la taille, les billes ont des couleurs différentes avec des noms respectifs. Vous pourriez aujourd’hui trouver plus de 30 catégories différentes : les billes pépites, œil-de-chat et bien d’autres ! Ces billes ont la cote car entre les différentes tailles et couleurs, elles ont une multitude de facettes, ce qui en fait des objets de collection avec une double casquette de jouet ! Peut-être la touche secrète qui les rend si irrésistibles et les propulse au rang des jeux favoris des enfants.

Parlons maintenant de quelques variantes de règles de jeux :

  • Le trou : Peut-être le plus connu ! Vous choisissez un trou sur le sol et à tour de rôle vous poussez votre bille avec l’objectif qu’elle tombe dans le trou. Le premier qui arrive à mettre sa bille dans le trou gagne.
  • Le parcours : Vous créez un parcours avec des objets, celui qui réussit le parcours en effectuant le moins de pichenette (quand vous poussez la bille avec votre doigt) gagne.
  • Le mur : L’objectif est de pousser sa bille la plus proche du mur sans le toucher. À vous de choisir en combien de coups. Exemple : chacun n’a qu’une pichenette, ensuite on attend que les billes s’immobilisent pour voir qui est le plus proche du mur.
  • Le stand : un des joueurs prépare un stand de billes qu’il place comme il le souhaite, avec les espacements entre les billes, le nombre de billes et celles qu’il veut mettre (billes, callots, boulard, mammouth… ). Dès que le stand est prêt, l’autre joueur devra tirer derrière une limite que le joueur du stand aura définie en amont, si le joueur touche une bille du stand : il la gagne ! Par contre, si son lancé ne touche aucune bille c’est le joueur du stand qui remporte la bille.

Maintenant que vous avez des infos sur les billes et des variantes de jeux, il n’y a plus qu’à épater votre enfant et bien sûr amusez-vous !

Dites-moi si vous connaissez des variantes ? Etes-vous retombé en enfance ?

A demain mes faucons du Cameroun ! 😘

%d blogueurs aiment cette page :