Jour 36 : Aller au marché

Salut mes buffles de Berlin ! 🐃🤗

 

Aujourd’hui, nous allons faire une balade avec notre enfant au marché le plus proche ! 😉

Faites découvrir cet univers qui existe depuis des années et qui, malheureusement, peine à garder sa place avec les grandes surfaces et les commerces de proximité ! 😔 🍏🍉🍊🍌🍓🍄🍆🧀 😃

Les p’tits coups de pouce.

Le marché est un lieu propice pour la découverte. Votre enfant sera émerveillé par tout ce qui si passe, par ces belles présentations de fruits et légumes, certains commerçants qui crient pour attirer les clients…

Ce lieu regorge de vie, de personnages atypiques et de produits divers et variés !

Pour votre enfant, il n’y a pas de place pour l’ennui, son imagination va partir dans tous les sens. En observant ce qui se passe autour de lui, il va avoir 100 questions à la seconde ! Pour une fois, laissez-le poser la question « pourquoi…? » autant de fois qu’il le souhaite : c’est une sortie découverte !

Il va apprendre le nom de plusieurs produits, il va pouvoir en goûter, il va s’intéresser à des stands qui sont organisés d’une certaine manière et qui attire l’œil.

Vous pouvez jouer avec lui sur la mémoire, en lui proposant de donner la commande au commerçant (3 avocats, 1 kilo de tomates…), vous pourrez lui expliquer pourquoi certains fruits et légumes s’achètent au kilo et d’autres à la pièce.
Mais encore, lorsque vous attendez votre tour à un stand, lui demander d’énumérer tous les produits qu’il connaît. Pour titiller sa curiosité !

Les marchés ont une âme qui enivre les allées. Un lieu d’échanges entre le commerçant et le client. Nous demandons conseil au commerçant pour avoir des astuces sur la préparation. Cela peut donner envie à votre enfant de manger plus de fruits et légumes car il s’aperçoit que plein d’adultes achètent des fruits et légumes. Et puis ceux-là sont eux différents, ils sont beaux et on l’air appétissants !

Vous passez d’un stand à l’autre et parfois il n’y a rien à voir, nous passons des légumes au fromage, des épices à la poissonnerie, de la fleuriste à la boucherie. Bon, vous pouvez passer la boucherie si votre enfant est trop jeune, ce n’est pas utile qu’il fasse des cauchemars avec un monsieur qui a un grand couteau et plein de sang.

Le fait de voir autant de produits qui respirent et ne sont pas dans des boîtes de conserve ou sachets congelés, peut changer l’avis que porte votre enfant sur certains aliments !

Alors cette découverte du marché a porté ses fruits ?!

A demain mes buffles de Berlin ! 🐃😘

%d blogueurs aiment cette page :