Jour 9 : Tableau des règles de vie

Salut mes gorilles du Tibet ! 😘

Aujourd’hui, c’est un peu plus sérieux ! 🤔

Vous allez concevoir avec votre enfant le tableau des règles de vie !😯

Je sais que la tendance de l’éducation est le laisser-faire, ne pas être trop stricte, vouloir son épanouissement et sur le fond c’est très bien! 😉

Mais un enfant a besoin d’un cadre pour son épanouissement.

Il y a des limites à ne pas dépasser et cela le prépare à sa future vie d’adulte car nous respectons tous des lois.

Imaginez que chaque personne fait ce qu’il veut en communauté, ça serait un sacré bazar… 😌

Les p’tits coups de pouce.

L’éducation des enfants est un sujet épineux.
D’une part, il n’y a pas de manuel de l’éducation parfaite. D’autre part, chaque enfant est différent ce qui rendrait le manuel difficile à adapter à chacun…
Une chose est sur, la violence envers son enfant ne résout rien et n’empêchera pas votre enfant de recommencer sa bêtise. Cela n’est pas constructif.
L’autre cas de figure, concerne les parents qui laissent une totale liberté à leur enfant. L’enfant n’a plus de limites et devient ingérable. Et finalement, les parents ne savent plus comment gérer la situation.
Je pense que ces deux cas de figures peuvent être évitées par un cadre élaboré avec l’enfant.
Nous sommes nous-mêmes dans l’obligation de suivre des lois et si nous ne les respectons pas: nous avons une sanction qui nous rattrape ! Et cela permet de réguler et d’éviter au maximum trop d’incident.
Nous voulons, nous aussi, éviter qu’il arrive des accidents à notre enfant. Nous commençons par les bases par exemple : regarder de chaque côté avant de traverser, se brosser les dents… Mais pourquoi ne pas continuer ?
L’objectif est de mettre à plat avec votre enfant tout ce qui vous dérange : mauvais comportement, manque de respect, ranger sa chambre… Et de faire une liste détaillée et que chaque point soit mesurable.
Puis, mettre une sanction adaptée sur quelque chose qu’il apprécie (plus de dessins animés pendant plusieurs jours, pas de sortie au parc cette semaine…).
Enfin, décidez à quel moment la sanction tombe et de la jauger selon la grandeur de la bêtise.
C’est aussi le moment idéal pour laisser votre enfant s’exprimer sur les points qu’il souhaiterait améliorer avec vous. Ecoutez-le.
Il faut élaborer ce tableau avec votre enfant pour qu’il soit assimilé et qu’il comprenne chaque point que vous ne souhaitez plus. Lui expliquer les raisons et les pourquoi vous n’appréciez pas ses actions qu’il fait de temps en temps, ainsi que les conséquences que cela peut avoir. Jouer dans la cuisine lorsque vous préparer à manger peut-être dangereux pour lui car il peut se brûler, se couper…
Exemple : « Je n’apprécie pas que tu dises des gros mots » (j’explique à mon enfant pourquoi il ne faut pas dire de gros mots) « et si je te reprends 3 fois dans la journée, tu seras privé de dessin animé le lendemain ». Vous avez une ligne claire pour votre enfant. Il sait qu’il ne doit pas dire de gros mots, si cela lui échappe il a quand même le droit à une chance mais qu’il se rapproche d’une sanction qui va l’embêter !
Ce tableau n’est pas figé, vous pouvez le réadapter au fil du temps, retirer ou rajouter des lignes. Mais le plus important c’est de s’y tenir.
Parfois, ce n’est pas simple de voir son enfant faire une comédie quand la section tombe mais il teste vos règles, il veut voir s’il peut dépasser les limites. Si cela fonctionne votre tableau sera donc inefficace…
Le but final est qu’il respecte le tableau afin d’éviter de crier dans le vide, de le punir, éviter la sanction et au final réussir à gommer certaines bêtises.
Un enfant a besoin d’un cadre et il va en avoir à l’école et dans la société. S’il ne respecte rien, les répercussions peuvent le suivre des années, considéré comme un « enfant terrible ».

 

Nous pourrions continuer sur le sujet mais ce n’est qu’un défi du jour. J’attends vos retours et vos questions.

À demain mes gorilles du Tibet ! 😘

 

%d blogueurs aiment cette page :